La grande vague Gare ferroviaire de Hongdao, Qingdao, Chine

La gare de Hongdao, à Qingdao, en Chine, porte la mer sur son toit : la structure en aluminium a la forme de vagues géantes. La toiture impressionnante est drainée par la technologie de Geberit.

Deux vagues gigantesques entrent en collision, s'élevant toutes deux à plus de 60 mètres dans le ciel. D’autres vagues plus petites mugissent à côté d’elles. Debout devant la nouvelle gare de Hongdao, on a l’impression de se trouver au milieu d'un paysage naturel orageux. Les dimensions de cette construction inhabituelle sont tout simplement impressionnantes : le toit est composé de 38 000 panneaux d'aluminium incurvés, sa surface correspond à la taille de onze terrains de football.

Geberit défie les vagues

Le toit en forme de vague utilise également la technologie Geberit. Le système d’évacuation Pluvia de Geberit a été installé sur la structure exceptionnelle de la toiture. Près de 200 avaloirs et plus de 10 kilomètres de tuyaux en PE garantissent une évacuation efficace et sûre du toit, même en cas de forte tempête.

Ville au bord de la mer

La représentation d'une houle orageuse sur le toit a été délibérément choisie : la gare est située à seulement deux kilomètres du bord de mer, dans la ville de Qingdao, dans l'est de la Chine. Au cours des 100 dernières années, cet ancien village de pêcheurs s'est transformé en un centre commercial et financier prospère comptant une population d'environ six millions d'habitants.

Point d’intersection avec vue

La nouvelle gare se compose de quatre étages en surface et d'un hall d'attente de 50 000 m². Hongdao est un lieu d'attente particulièrement agréable : c'est la seule gare ferroviaire à grande vitesse de Chine qui offre une vue sur la mer. Au sud de la gare se trouve une plate-forme d'observation d'où les passagers peuvent contempler la baie de Jiaozhou.

Le bâtiment principal est terminé et les derniers travaux environnementaux sont en cours. Dès son ouverture, la gare reliera Qingdao au réseau à grande vitesse chinois. Les trains rouleront ensuite sur les voies à une vitesse pouvant atteindre 300 km/h. À l'avenir, le trajet pour aller de Qingdao à Pékin ou Shanghai prendra moins de trois heures. Comme les temps de trajet courts rendent les voyages en train attrayants, Hongdao est donc appelé à devenir un centre ferroviaire : d'ici 2030, les planificateurs prévoient un volume annuel de plus de 20 millions de passagers.

Aperçu

Galerie d'images